Vidéo

Les soins infirmiers en oncologie - Une passion


Témoignages

Robert Roy, Inf., B.Sc. Inf., PHT(C)
Infirmier navigateur en curiethérapie
Moncton, NB

À titre du premier Infirmier navigateur en curiethérapie pour la province du Nouveau-Brunswick, j’occupe un rôle de première ligne auprès des patients qui choisissent la curiethérapie comme modalité de traitement pour un cancer de la prostate au stade précoce. Lors d’une première rencontre avec un patient nouvellement diagnostiqué, et bien avant le début des traitements, mon objectif est d’assurer que le patient à bien compris le traitement qu’il à choisi d’entreprendre. Je m’assure également que ses questions et préoccupations ont été adressées. Les patients ont souvent peur et on besoin de support et de réassurance en cette période difficile de leur vie. Ils doivent comprendre clairement en quoi consiste le traitement pour que nous, les intervenants, puissions s’attendre que le patient soit en mesure de gérer sa maladie. Ceux qui manquent d’information font preuve d’un niveau d’anxiété plus élevé et se sentent souvent impuissants devant le diagnostique et face à l’avenir. En plus, comprendre clairement la raison de certains délais avant même de débuter les traitements est primordial pour le patient et aide davantage à réduire le niveau d’anxiété, la peur ainsi que la frustration qu’occasionne l’inconnu.

Une fois les traitements terminés, le patient doit bien comprendre l’importance du suivi à long terme auprès de son omnipraticien(ne). Aussi, ils peuvent continuer à communiquer directement avec l’Infirmier navigateur en curiethérapie par téléphone, en personne où même par courrier électronique au besoin et ceci aux moments qui leur convient. Puisque plusieurs de nos patients sont encore sur le marché du travail, ils apprécient beaucoup ce service. Nous recevons régulièrement des louanges face à l’organisation et l’efficacité des services offerts. Savoir avec qui communiquer dans un centre spécialisé lorsque quelque chose ne semble pas correcte est réassurant pour le patient et sa famille.

Depuis que j’ai joint l’équipe de curiethérapie en 2004, nous travaillons améliorer la qualité de vie à des patients en régions éloignées qui doivent se déplacer vers un milieu urbain afin de recevoir leurs traitements. En coordonnant la majorité des épreuves diagnostiques prétraitements et posttraitements dans leur région, nous avons été en mesure de réduire le nombre de visites Moncton à de façon considérable. Être le premier à occuper le poste d’Infirmier navigateur en curiethérapie dans la province du Nouveau-Brunswick est la fois à satisfaisant et gratifiant puisqu’il n’y a pas d’autre emploi comme celui-ci. J’ai régulièrement l’occasion d’utiliser les outils et les expériences de travail accumulés aux cours des vingt dernères années. C’est motivant pour moi de faire partie de cette façon innovatrice d’offrir des soins de qualité aux patients en oncologie. Les journées parfois longues et les semaines parfois occupées sont vite oubliées lorsque je constate la satisfaction chez les patients ainsi que chez les membres de leurs familles.